• Review #3: Mahou Shoujo Ikusei Keikaku

    Welcome to hell

    Konnichiwa minna-san !

    C'est enfin les vacances et le dernier épisode de Mahou Shoujo Ikusei Keikaku est apparu il y a seulement deux jours sur youtube et un peu plus sur Crunchy Roll. J'ai pu terminer cette série pleine de rebondissements et de bouleversements avec grande peine et j'ai décidé de vous en parler. Je vais un peu changer ma manière de critiquer donc n'hésitez pas à me donner des conseils sur ma manière de faire ou tout simplement de me donner votre avis !
    Mahou Shoujo ikusei keikaku raconte l'histoire tragique de 16 jeunes filles, d'âges et de personnalités différents et pourtant au destin si semblable.
    Dans un monde similaire au notre, une application devient très populaire "Mahou Shoujo raising project". Il s'agit d'un jeu dans lequel on incarne une magical girl qui sera chargée de se battre contre des monstres et de protéger des citoyens. Une légende urbaine raconte qu'une joueuse sur dix mille peut devenir une véritable Magical Girl.
    Snow White devient une magicienne
    Koyuki, même si elle l'aimerait, est loin de croire que cette légende soit réelle - et pourtant, un jour, un petit animal virtuel noir et blanc vient lui annoncer qu'elle a été choisie pour en devenir une. Mais l'enthousiasme et la joie sont très vite remplacés par l'horreur: la ville calme que Koyuki, alias Snow White, était censée protéger, se transforme en une arène sanglante où elle et quinze autres participantes doivent s'entretuer.

     

     

    Attention: malgré un départ mignon, innocent, adorable, et haut en couleurs cet anime est particulièrement gore sans même parler du manga qui l'est dix fois plus. Âmes sensibles s'abstenir, je le recommande  à un public averti. 

    Un départ brutal, c'est ce que nous a offert cet anime. L'histoire a commencé très calmement. La protagoniste est vue comme naïve et faible dès le départ. En fait, sans la scène gore des toutes premières secondes du premier épisode, on a un peu du mal à comprendre où est-ce que l'histoire commencera à déraper - même si on en s'en fait une vague idée. En fait l'histoire elle entière est camouflée sous un thème enfantin, presque puéril. Une "magical girl", est une idole pour beaucoup de petites filles. Aussi cette histoire de collecte de bonbons rejoint le même thème. Le côté "naïf, innocent" faiblit un peu avec Fav. On nous a déjà fait le coup avec Puella Magi Madoka Magica avec Kyubey qui s'est révélé être le plus adorable des dévoreurs d'âmes. Donc oui, ça avait du mal à passer (brûle Kyubey !)
    Qui meurt ? Pffft la question c'est qui survit ! Pendant tout l'anime je me demandais s'il y aurait même un seule survivante. Et en ce qui concerne la réponse bah... Regardez ! Je ne vais pas spoiler tout de même.

    Cela s'est révélé être une agréable surprise. L'histoire est très addictive, je pense que c'est le mystère qui se cache derrière chaque personnage. La mentalité de chacune des filles change, complètement, parfois elles deviennent pitoyables, dans le sens on a de la compassion envers elles, parfois on en vient à les déteste tellement que les voir en vie est une torture /SPOIL/ hum hum swim swim hum hum /SPOIL/

    Les graphismes étaient plutôt bons. Je ne vais pas me plaindre ou jouer les difficiles. Ils n'étaient pas excellents comme certains animes (no game no life, un vrai dessert pour les yeux) mais très moderne et très bien réalisés. En ce qui concerne l'animation c'est autre chose. Les combats étaient bien réalisés. Même si certains moments où le sang gicle, on aurait pu avoir mieux, ça allait. En fait, je viens de réaliser que  ma phrase est très glauque. Mais bref ! Hors combat, tout est trop saccadé. Je ne comprends pas ce que font ceux à l'animation et ce qu'ils pensent qu'en ils se disent que ça ferait bien. Mais il faut arrêter de fragmenter les actions des personnages ! Par exemple, une fille ferme avec le bras, elle tourne la tête, marche, s'assoit, relève la tète, sursaute et... ugh. En fait ce que j'essaye de dire, c'est que de base les êtres humains ont la capacité fantastique de pouvoir bouger plusieurs membres en même temps. Ils ne bougent pas une articulation à la fois. Alors oui c'est plutôt léger ici, mais on le ressent toujours. 
    Snow White est probablement la seule qui restera dans son délire de magical girls parfaites. Si je devais le dire avec des mots plus jolis, je dirais que pendant que toutes les autres étaient concentrées sur leur survie, elle sera la seule qui continuera à aider les bas peuples et les petites gens. 

    adorable erreur

     

    En ce qui concerne les personnages en eux mêmes, même si j'en ai préférées certaines - Alice Hardgore et Top Speed rip mes petites - je n'ai jamais autant DETESTE et souhaité la mort de une (ou deux) personnes dans un anime. Je veux dire c'est dingue, comment je suis passée en quelques petites secondes de "pft, mouais" à "mais tu vas crever, oui??!" Bref c'est très frustrant. Certaines magiciennes devaient réellement vivre, car elles le méritaient, car leur mort serait trop triste, en plus de leur vie. Et bien non, les auteurs ont décidé d'arracher mon coeur et le piétiner en milles morceaux et voilà le résultat ! Des morts, et des morts.

    Je suis un peu déçue par les relations que les magiciennes entretiennent. Certaines ne se sont jamais parlé (parlé ? parlées ? parler ? Oh la la j'en perds mon latin.) Je trouve cela très dommage j'aurais bien aimé entendre les discussions entre certaines d'entre elles. 
    Bon puis-je revenir sur le fait que Fav est un petit ******* de *****, ce ***** (n'essaye pas de comprendre). Mais il est tellement mignon, même sa voix est adorable, alors je lui pardonne tout ! (non je rigole; qu'il aille crever). Comme deux autres personnages, Fav se fait très vite méprendre pour ce qu'il n'est pas. A l'occurence, un personnage sympathique. Et là je vous vois venir, mais aaaah, arrête de nous spoiler, tu fais n'importe quoi, mais t'es stupide ! Mais non, du tout du tout. Même s'il est mignon, il est clair que c'est un robot psychopathe dès le premier épisode. Qui plus est, son étrange proximité physique avec Monokuma de danganronpa (de vrais jumeaux!) le trahit encore plus.

     

    Bilan? 

    6.80/10

    Oui je sais c'est peu, par rapport à toutes les louanges que j'ai rapporté, mais c'est mon blog alors je fais ce que je veux, pon ! Bon alors c'est un bon anime mais pas celui du siècle. Je trouverais ça injuste de le mettre sur le même piédestal que d'autres animes qui m'ont vraiment influencée et qui ont été de véritables moteurs du monde otaku ! Bonne histoire, bons personnages, graphismes plus que satisfaisants - je ne l'ai pas mentionné, mais leurs yeux sont vraiment beaux - cependant ils manquent ce petit truc, cette magie qui  laisse bouche -bée. "Vous savez que vous avez lu un bon livre lorsque vous tournez la dernière page et que vous avez la sensation que vous venez de perdre un ami" - Paul Sweeney
    Et même si ce n'est pas un livre dont on parle, cela s'applique aux mangas/animes. Et ici, c'est très loin d'être le cas. Un bon anime pour passer le temps que je recommande tout de même !

    Sayonara! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :